logos Sun'R Power et Boralex

Énergies renouvelables : pour la première fois en France, un raccordement mixte photovoltaïque et éolien

Sun’R Power, acteur français indépendant du photovoltaïque, et Boralex, propriétaire exploitant d’1 GW et 1er producteur indépendant de l’éolien terrestre de France, vont raccorder une partie du parc photovoltaïque de Cambrai-Niergnies (situé sur l’ancienne base OTAN de Cambrai) et le parc éolien de Seuil du Cambrésis sur un seul et même poste de livraison privé. Ce raccordement mixte inédit et innovant, une première en France, contribue à remédier à la saturation des postes source et donc à accélérer la création d’installations EnR.

Les Hauts-de-France, région nourrissant une forte ambition de développement des énergies renouvelables[1], sont confrontés à une saturation des postes sources, ces installations indispensables pour la distribution de l’électricité au client final. Cette saturation limite le développement de la production d’énergie renouvelable qui ne peut plus être distribuée sur le réseau électrique.

Les producteurs d’énergies renouvelables qui participent au financement de ces capacités d’accueil au travers de la taxe S3REnR ont ainsi vu celle-ci multipliée par 9 dans la région Hauts de France, remettant en question l’équilibre financier de leurs projets.

Afin de remédier à cette absence de capacité de raccordement, Sun’R Power s’est associé à Boralex pour raccorder au réseau électrique la troisième et dernière tranche du parc photovoltaïque de Cambrai-Niergnies (appelé CAM 3) situé sur les communes de Niergnies et Seranvillers-Forenville. Celle-ci permettra la production de 25,3 MWc, soit l’équivalent de la consommation de 5 600 foyers, et sera mise en service au premier semestre 2021. Le parc photovoltaïque de Cambrai-Niergnies vise à valoriser les terres déclassées de l’ancienne base OTAN de Cambrai et est financée en partie par la Communauté d’Agglomération de Cambrai.

Boralex, qui opère le parc éolien voisin de Seuil du Cambrésis, a construit en 2019 son propre poste source, situé sur la commune de Proville, afin de permettre un raccordement au réseau RTE. C’est sur ce poste, qui redistribue déjà l’énergie des 7 éoliennes en service pour une puissance de 24,15 MW, que va être relié la centrale CAM 3 pour permettre la distribution sur le réseau RTE de sa production d’électricité photovoltaïque. Ce type de raccordement mixte, qui suppose de pouvoir réguler de manière synchrone les puissances des générateurs éoliens et solaires, est une première en France mise sur la complémentarité des ressources solaires et éoliennes afin d’optimiser le raccordement. Ainsi, solaire et éolien se complètent et permettent de ne pas saturer le poste de raccordement

Le poste de Proville gérera d’ailleurs à terme une capacité totale de production 70 MW, pour une capacité de redistribution de 50 MW. Cette liaison, également rendue possible par une collaboration très positive avec les équipes de RTE, sera donc une première sur le territoire national et permettra un usage optimal et rationnalisé de l’infrastructure de raccordement.

La complémentarité des 2 énergies permet au poste source de traiter une puissance cumulée supérieure à sa capacité de transformation. Une fois le raccordement effectif, le poste de Proville distribuera sur le réseau RTE une puissance totale de 50 MW, soit l’équivalent de la consommation de près de 25 000 foyers. Boralex restera l’unique interlocuteur de RTE sur ce raccordement, permettant une simplification des démarches administratives.

« Le groupe Sun’R a toujours vu les contraintes comme une source d’innovation. Grâce à ce raccordement mixte, nous allons continuer à contribuer à la transition énergétique des Hauts-de-France. » déclare Antoine Nogier, président et fondateur du groupe Sun’R

« Le raccordement de Sun’R Power sur notre poste de Proville est un exemple d’agilité et de créativité qui remplit un objectif fondamental : garantir la stabilité et la qualité d’alimentation et de service de la production EnR. C’est une réussite pour le déploiement conjoint de l’éolien et du solaire. » déclare Nicolas Wolff, Vice-président et directeur général Boralex, Europe

 

[1] https://www.rte-france.com/actualites/bilan-electrique-hauts-de-france-2019-le-developpement-des-energies-renouvelables-se-poursuit-en